Mignardises et chocolat

Recettes sympa et sans prise de tête pour une cuisine en couleurs

15 février 2008

ça va BUGNEr : le retour du match bugnes lyonnaises contre bugnes stéphanoises

Je suis d'origine stéphanoise, et depuis que je suis petite je mange des bugnes bien dodues, à mi-chemin entre le beignet et la brioche. Pour moi, c'étaient les seules bugnes qui existaient.

Puis j'ai rencontré mon mari, qui est lyonnais ... et chez lui les bugnes sont plates, croustillantes, rien à voir avec ce que je connaissais. Et pour lui, donc, les bugnes ne pouvaient qu'être plates et croustillantes.

Alors il a bien fallu nous départager ...

Pour la petite histoire, j'ai lu sur ce blog que cette différence de bugnes avait une explication géographique, les bugnes dodues étant stéphanoises et les bugnes plates lyonnaises ... bon, la logique semble respectée.

A ma gauche, Eclair o choc et sa recette de bugnes dodues qui lui vient de sa grand-mère ...

A ma droite, Monsieur Eclair o choc et sa recette de bugnes qui lui vient de sa maman !!!

Bon, par contre, je ne vous présenterai que la recette de bugnes de ma mamie ...

Les bugnes dodues made in St Etienne

bugnes_1

bugnes_3

Pour 40 Bugnes

500 gr de farine tamisée

5 gr de sel

20 gr de sucre

3 oeufs

100 gr de beurre

10 gr de levure de boulanger

50 gr de sucre glace

quelques gouttes de fleur d'oranger ou autre parfum

* * *

Mettre la farine dans un saladier et faire un puit.

Délayer la levure dans un peu d'eau tiède et la mettre au centre de la farine. Ajouter le sel, le sucre, les oeufs et le beurre légèrement ramoli.

Petrir et ajouter de l'eau par petites touches jusqu'à l'obtention d'une pâte assez ferme puis saupoudrer le paton d'un peu de farine.

Laisser reposer 1h environ (il faut que la pâte ait bien gonflé).

Etaler des petits morceaux de pâte et y découper les bugnes. L'astuce : on découpe des losanges ou des ronds, on fait une entaille au centre, et on passe un coin de pâte dans cette entaille comme pour faire un noeud.

bugnes_2

Faire frire dans de la végétaline ou de l'huile.

Lorsqu'elles sont bien dorées, les déposer sur du papier absorbant, puis saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit !

bugnes_5

Et pour conclure ma petite histoire de bugnes : je crois que la différence réside dans le fait de mettre ou non de la levure de boulanger dans la pâte. Tout simplement !! Jugez vous-même :

voilà une bugne stéphanoise (avec levure, donc) :

bugnes_4

et voilà une bugne lyonnaise (sans levure) :

bugnes_6

Verdict ??? Les deux sont délicieuses !!!!!

Posté par Eclair o choc à 10:12 - 4 - Miam ! Des douceurs ! - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Les deux me plaisent bien, j'en mangerais bien une de chaque !!

    Posté par verof31 ou vero, 15 février 2008 à 11:08
  • Le derby des bugnes, j'adore ! :-p

    Posté par Mamzelle Gwen, 15 février 2008 à 11:21
  • Je ne savais pas que les bugnes stéphanoises étaient "gonflées" ; je ne doute pas qu'elles soient aussi bonnes que les lyonnaises !

    Posté par Lilie, 15 février 2008 à 11:22
  • comme je ne connais absolument pas je ne devrai pas choisir entre les lyonnaises ou les stéphanoises, je prends les 2 !!
    Ca a certainement plus de goût que la viande de crocodile
    bizzz

    Posté par Domi, 15 février 2008 à 11:29
  • je ne prendrai pas partie pour l'une ou l'autre bugne, par contre je dois dire ques les bugnes que l'on trouve ici à Paris en période de mardi gras ne me semblent pas aussi appétissantes que ces deux-là, et c'est bien dommage !

    Posté par Claire du 75, 15 février 2008 à 11:48
  • Lyonnaise, je prends évidemment les bugnes plates et croustillantes! Mais j'te pique quand meme une bugne stéphanoise (il faut bien comparer, non?...

    Posté par sunny, 15 février 2008 à 13:06
  • Je suis alsacienne, je ne connaissais pas les différentes bugnes. Chez nous, les beignets sont faits avec une pâte levée et c'est super bonnnnnn !!!! En fait, moi j'aime tous les beignets, hi hi hi
    Manue

    Posté par ManueB, 15 février 2008 à 13:46
  • sympa ces bugnes!je ne connaissais pas les stephanoises elles ont l'air très bonnes!!

    Posté par labas, 15 février 2008 à 17:28
  • je ne connaissais pas ces bugnes, je suis aussi alsacienne et chez nous elles sont diffrentes
    mais j'aime les nouveautés, donc c a tester pour comparer lol

    Posté par mimi_lili, 16 février 2008 à 10:42
  • C'est amusant car en Alsace, ce que tu appelles bugnes lyonnaise s'appelle "merveilles" Etant donne que j'en connais le gout mais que je n'en suis pas fan, je me range du cote des bugnes dodues stephanoises qui me plaisent mieux!

    Posté par Lolotte, 16 février 2008 à 17:15
  • eh bien dans mon nord natal , ce sont des beignets aux pommes que l'on déguste ! quel joli patrimoine culinaire tout de même ! et nous sommes jaloux de nos recettes régionales !

    Posté par irisa, 17 février 2008 à 17:08
  • Je crois avoir enfin trouvé la recette de bugnes que je cherchais, merci !

    Posté par Cécile, 14 février 2012 à 09:29
  • l'évidence

    Stéphanois dans l'âme, je ne peux accepter que les bugnes stepahnoise chez moi!!
    Désolé mes petits lyonnais chérie, mais là, c'est une question d'honnêté... ALLEZ LES VERTS!!

    Posté par stephanois, 25 août 2013 à 11:09
  • A LA MINE !!

    attention à la cuisson !! va pas te p'tafiner en les f'sant frire!! mais en tout chauvinisme, les stéphanoises sont bien meilleurs que les ...autres...
    Aujourd'hui je suis dans le sud-ouest, ici aussi ils font des "merveilles"!! (de vrais étouffe-chrétiens!!).
    Salut du coissou à la jarjille !!

    Posté par GALAPIAT, 10 février 2014 à 17:32

Poster un commentaire